Vous êtes ici : Accueil > Nos projets > Des collégiens et des écoliers se mobilisent pour le Bénin > C’est au tour des CE1 de Bois Guillaume d’entrer dans le projet (...)
Publié : 14 mars 2014

C’est au tour des CE1 de Bois Guillaume d’entrer dans le projet !

École des Portes de la Forêt, classe de Jessica Hauduc.

Une nouvelle équipe d’élèves hyper motivés nous a rejoint pour concevoir et fabriquer un jeu éducatif et... sans doute plusieurs d’ailleurs car les idées ont vraiment fusé ce matin !!!

Petit historique du projet pour les 30 (!!) élèves de la classe de madame Hauduc :
Il y a 15 jours, une machine à commande numérique prêtée par l’ESPÉ a été installée en classe, Les élèves ont très vite découvert le logiciel de conception et ont réalisé des étiquettes avec leur prénom.

Les élèves ont su maîtriser rapidement deux fonctions de base du logiciel de "Conception et Fabrication par Ordinateur" et le pilotage de la machine à commande numérique de découpe de vinyle. Ils sont vite devenus autonomes et chacun a pu réaliser seul son étiquette prénom !

Détail du poste de CFAO installé dans un coin de la salle.

Un élève ("Christophe... Colomb") est bien vite devenu le référent CFAO de la classe et...de sa place, à l’autre bout de la salle, il surveille de loin mais bien intensément le poste "techno", toujours prêt à bondir pour venir donner un coup de main à ses camarades !

(Les prénoms des élèves ont été changés)

Et alors ?
Devant une telle réussite et l’engouement des élèves pour ces activités technologiques, l’idée de réaliser un projet de jeu à destination de l’Afrique a été proposée le lundi 10 mars aux élèves et ils ont dit OUI tout de suite !

Les panneaux d’exposition sur le Bénin, l’association ABAR et les travaux de création du centre ressource ont été mis à disposition des élèves. Ils pourront en sélectionner certains pour accompagner la présentation dans l’école de leur propre projet à l’attention des autres élèves et des parents.

Les élèves ont découvert l’école d’Abomey-Calavi, les caractéristiques des salles de classe et en particulier, la nature des tableaux. Même s’ils sont très grands, le problème est qu’ils sont en bois et pour y positionner des éléments comme des feuilles ou des cartes, il ne sera pas possible d’utiliser des aimants, comme dans la classe !.

Une dernière petite vidéo présentant la vie à Ganvié, avec ses habitants qui ne peuvent se déplacer qu’en pirogue et là.. il était soudain devenu bien difficile de contrôler l’impatience des élèves...

Ils devraient attendre la prochaine séance de technologie prévue pour le 14 mars...